L’ATELIER DES PÂTES

Les pâtes selon
Domenico

Domenico Paone : le fondateur de l'Atelier des pâtes

Domenico Paone, fils d’Erasmo et Francesca Purificato, est né à Formia le 4 août 1858.

Pendant des générations, sa famille a possédé des terres, principalement pour la culture et les agrumes, ainsi que des propriétés concentrées sur le littoral de la région du sud du Latium. C’est précisément là que Paone est apparu sur la scène au début du XIXe siècle.

Domenico était un visionnaire, un vrai pionner de l’Atelier des pâtes, et il a mis en marche tout ce qui allait suivre.

AVANT LA GUERRE

« Capitaine d'industrie »

En 1918, un incendie – vraisemblablement d’origine criminelle – a détruit la quasi-totalité du bâtiment, mettant un terme à sa production industrielle. Jusqu’alors, l’atelier produisait chaque jour 50 000 kg de farine et 8 000 kg de pâtes. Il a cependant très vite été reconstruit, grâce à la ténacité de notre très cher Domenico Paone.

Le 24 juin 1928, le Ministre de la Culture Pietro Fedele, de Minturno, accompagné de l’Évêque de Gaeta, Monsignor Dionigi Casaroli, sont venus assister à une cérémonie d’inauguration d’un monument très spécial. Attirant aujourd’hui encore nombre d’admirateurs sur la promenade Largo Domenico Paone, ce monument est dédié à Domenico Paone, qui a financé à ses propres frais la planification et l’aménagement de la plage et de la route côtière, endommagées à la suite d’une tempête particulièrement violente.

Par la suite, cette zone de promenade a pris le nom de « Largo Domenico Paone ». Cette superbe exèdre de forme arrondie était même représentée sur certaines cartes postales d’avant-guerre.
En 1930, Domenico Paone a été honoré du titre de « Capitaine d’industrie » en vertu du décret royal du 15 décembre 1930.

PENDANT LA GUERRE

Son héritage

Le 10 septembre 1943, le quartier de la Piazza Risorgimento a été frappé par un important bombardement qui a réduit à néant l’Atelier des pâtes.

Ce désastre fût extrêmement difficile à supporter pour Domenico Paone, qui s’est malheureusement éteint huit jours plus tard, le 18 septembre 1943.

En dépit de ces événements tragiques, ses successeurs n’ont pas tardé à s’attaquer à la restauration du bâtiment.

APRÈS LA GUERRE

Un nouveau départ

Un terme fût mis à la production de l’ancien Atelier des pâtes Paone le 31 décembre 2010, alors qu’il fabriquait plus de 100 tonnes de pâtes par jour.

En relocalisant l’atelier dans la zone industrielle de Penitro, à Formia, l’entreprise a contribué à réduire les embouteillages dans la ville et à éliminer les sources de pollution industrielle et sonore dans cette zone urbaine.

L’HISTOIRE CONTINUE

Dédié à Domenico

L’Atelier des pâtes Paone est désormais la plus ancienne entreprise de la province de Latina, immatriculée au registre du commerce et des sociétés sous le numéro 95. Depuis quatre générations, elle est à l’avant-garde de la fabrication de pâtes à Formia, fournissant des emplois à des milliers de collaborateurs au cours de ses décennies d’activité, sans parler des opportunités créées dans le cadre des autres initiatives de l’entreprise.

Les pâtes de qualité supérieure de notre gamme Domenico sont dédiées à notre fondateur et à l’« arte bianca », l’art de la boulangerie. De manière plus générale, elles sont aussi dédiées aux superbes œuvres d’art exposées dans les monuments uniques et les merveilleuses villes de notre pays.